Reining

1 – DEFINITION

Le reining est issu de la maniabilité nécessaire au travail du bétail . Au fil du temps, les manœuvres se sont stylisées en s’éloignant de leur origine.

2 – EQUIPEMENT

– Les protections sont permises pour le cheval. Le mors de filet ne peut être brisé qu’en deux parties en FEI.
– Un excédent de rêne peut être ajusté à tout endroit où un cheval est autorisé à être arrêté (hésitation).Tout problème de harnachement qui retarde l’exécution du parcours entraîne l’élimination. Une rêne qui touche le sol quand le cheval est en mouvement entraine l’élimination.

3 – PROCEDURE

Chaque concurrent est jugé individuellement. Tous les chevaux seront jugés dès leur entrée sur la carrière, et le jugement prendra fin après la dernière manoeuvre. Toute faute ayant lieu dans l’arène avant le début du pattern sera notée selon les règles de jugement dans la première manoeuvre.
Le mors est ôté et présenté au juge après chaque passage. Pas d’exaequo pour la première place. Un deuxième passage sur le même pattern départage sauf si les deux concurrents sont d’accord pour tirer au sort.

4 – PATTERNS

Le pattern est choisi par le juge parmi les 11 patterns officiels pour les Amateurs. Le pattern 11 ne peut être choisi pour la catégorie Amateur Elite.
Les patterns doivent être exécutés selon leur description, et non leur illustration. L’illustration ne sert qu’à présenter une idée générale de son exécution.
Les cones seront placées le long des bords de la carrière, de la façon suivante :
– un au centre du manège ;
– un à 15m minimum de chaque extrémité du manège.
Chaque pattern est dessiné de façon à ce que le bas de la page représente l’extrémité du manège, servant à l’entrée des concurrents et doit être présenté comme tel. Si la seule entrée est située exactement au milieu d’un côté, ce côté représente alors le côté droit de la page sur laquelle le pattern est dessiné.
Des patterns plus faciles ont été dessinés pour la catégorie CLUB. Le but n’est pas la performance mais l’apprentissage progressif du cavalier au dessin du parcours de reining.

5 – PLACEMENT DU JUGE

Assis au milieu du grand côté. Le secrétaire note progressivement sur la feuille de score les pénalités et les notes par manœuvre.

6 – MODALITES DE JUGEMENT

Monter un cheval de reining n’implique pas seulement diriger le cheval, mais inclut aussi contrôler chacun de ses mouvements. Le meilleur cheval de reining est celui qui se laisse guider et contrôler par son cavalier sans manifester de résistance apparente. Tout mouvement de l’initiative du cheval doit être considéré comme un manque de contrôle du cavalier. Toute déviation par rapport à l’exact parcours prévu est elle aussi assimilée à un manque et/ou une perte temporaire de contrôle, et constitue par conséquent une faute pour laquelle des points seront perdus en fonction de la gravité de la déviation.
Après la déduction des points de pénalité, lors de l’exécution du parcours et pour la prestation générale du cheval, du crédit sera donné à la fluidité, à la finesse, à l’attitude, à l’autorité et à la rapidité d’exécution des différentes manoeuvres imposées, tout en utilisant la vitesse, sous contrôle, de manière à augmenter le degré de difficulté et rendre la prestation plus agréable et captivante pour le public.

A) ATTRIBUTION DES POINTS

1 – Les points sont attribués sur une base de 0 – infini.
Le score de 70 points est considéré comme une performance correcte . Les
manoeuvres individuelles sont cotées par 1/2. La note va de
– 1 ½ Mauvais – 1 Très pauvre – ½ Pauvre 0 Correct
+ ½ Bon + 1 Très bon +1 ½ Excellent
Chaque note correspond à un manœuvre globale numérotée qui tient compte de chaque élément tout en s’appuyant sur la définition de chaque élément défini comme suit
:
– Stop : Arrêt : Le cheval passe du galop à l’arrêt complet en ramenant sous lui les postérieurs dans une position bloquée en glissade. Le cheval doit débuter l’arrêt en arquant le dos et en ramenant les postérieurs sous lui tout en maintenant le mouvement en avant avec des antérieurs qui trottent. L’arrêt doit être en ligne droite.
La montée au stop doit être une accélération progressive à l’initiative du cavalier.
– Spins : (vrilles) : de pivots de 360 ° exécutés autour du postérieur interne, la propulsion venant du postérieur extérieur et des antérieurs. Un contact doit être maintenu avec le sol par un antérieur ( pas de galop des antérieurs). Il est plus important que l’arrière main reste à la même place pendant toute la manoeuvre plutôt que de s’attacher à l’appui constant sur le postérieur interne. Ceci permet une évaluation des autres éléments des vrilles : la franchise, la cadence, l’attitude, la finesse et la vitesse.
– Rollback ; Volte Face : Revirement de 180° du mouvement avant venant du galop et repartant directement au galop en sens inverse. Le cheval déplace ses épaules en pivotant sur les postérieurs en un seul geste sans hésitation. Ne pas confondre hésitation et le temps nécessaire pour que le cheval reprenne pied après le stop et retrouve l’équilibre. Aucun pas en avant ni arrière n’est permis.
– Cercles : Exécutés au galop avec dimension et vitesse requises. Les cercles doivent avoir un point central (face au cône central). Une nette différence doit être faite entre les vitesses et dimensions des petits et grands cercles avec une certaine homogénéité dans les deux côtés.
– Reculer : Marche arrière en ligne droite franche pour au moins trois mètres.
– Hésitation : Montre l’aptitude du cheval à rester immobile et relaxé à un endroit désigné. Chaque pattern de reining doit se terminer par une hésitation pour signifier au juge que le pattern est terminé avec un cheval sous contrôle.
– Changements de pied : Sans variation d’allure, de vitesse, de cadence et doivent être exécutés à l’endroit précis désigné.

B) DISQUALIFICATION
– Ne seront pas classés (« no score ») les cavaliers qui auront commis une infraction à l’une des règles suivantes :
– Maltraitance du cheval dans l’enceinte même du concours et/ou preuve que le cheval a été maltraité avant, pendant ou après l’épreuve ;
– Utilisation de matériel ou harnachement interdit
– Utilisation de fixations pouvant modifier le mouvement naturel de la queue du cheval
– Incapacité ou refus du cavalier de mettre pied à terre et/ou de présenter son cheval et son équipement au juge chargé de les inspecter ;

C) SCORE 0

♦ Usage de plus d’un doigt entre les rênes. Seul l’index ou le premier doigt est permis entre les rênes.
♦ utilisation des deux mains, sauf si l’utilisation des deux mains est permise avec un mors de filet ou romal ou changement de main sur les rênes,
♦ utilisation incorrecte du romal,
♦ erreur de parcours,

NB : Un arrêt complet lors du premier quart d’un cercle tout juste après le départ au galop, n’est pas considéré comme une addition de manœuvre ; une pénalité de 2 points pour rupture d’allure est alors attribuée.

♦ rupture d’équipement retardant l’exécution du parcours,
♦ dérobade ou refus d’exécution d’un commandement entraînant un délai dans l’exécution du parcours,
♦ poney / cheval qui s’emballe ou absence de contrôle au point où il est impossible de savoir si le parcours est respecté,
♦ au départ, trotter sur une longueur de plus d’un demi-cercle ou de plus de la moitié de la longueur du manège,
♦ rotation excessive de plus d’1/4 lors des spins,
♦ chute du concurrent ou du poney / cheval,
♦ mauvais numéro de dossard,
♦ mauvais ordre de passage du cavalier, comme inscrit sur la liste du secrétariat,
♦ non respect de la tenue,
♦ une rêne entrant en contact avec le sol lorsque le poney / cheval est en mouvement,
♦ Inclusion de manœuvre par exemple, reculer de plus de deux foulées ou tourner de plus de 90 °.
♦ Lors d’un pattern incluant un galop en U avant ou après un roll-back, effectuer un rollack en franchissant la ligne médiane

Fautes Penalites
Face au juge ou après un roll back : Départ au galop trotté deux foulées ou moins  sauf quand départ du petit côté 1/2
Spin : dépasser de moins d’un huitième de tour / être en dessous de moins d’un huitième de tour 1/2
Changement de pied  une foulée après la zone de changement de pied 1/2
Changement de pied  dans la zone mais en deux foulées 1/2
Poney / cheval désuni ou à faux sur le cercle sur une foulée 1
Stopper à moins de 6 m de la lice Cette distance peut être adaptée pour les épreuves Club. 1/2
Ne pas rester à 3 m minimum de la ligne médiane en exécutant le U. A adapter suivant la taille du terrain 1/2
Poney / cheval désuni ou à faux sur le cercle, par quart de tour commencé 1
Spin : dépasser de huitième à un quart de tour / être en dessous d’un huitième à un quart de tour 1
Face au juge ou après un roll back : Départ au galop trotté sur plus de deux foulées et jusqu’à un demi de cercle ou une demi longueur 2
Rupture d’allure 2
Poney / cheval qui se fige ou s’immobilise lors des spins ou roll-backs 2
Galop avant de parvenir au centre du manège. ne pas s’arrêter ou ne pas prendre le pas avant d’effectuer le départ au galop pour les parcours N° 2, 3, 4, 5, 6 et 8 2
Ne pas être au galop à la première borne lors des parcours exigeant une entrée au galop, soit pour les parcours N° 1, 7, 9 et 10 2
Ne pas avoir complètement franchi la borne désignée avant d’amorcer l’arrêt 2
Eperonner en avant de la sangle principale 5
Utiliser sa main libre pour inspirer crainte ou récompense 5
Tenir sa selle avec l’une ou l’autre de ses mains 5
Désobéissance du poney / cheval, ruer, mordre, se cabrer, cabrioler et / ou frapper le sol avec un membre. 5