La race

L’origine de la race remonte à l’époque de la colonisation de l’Amérique, alors que les colons cherchaient à avoir un cheval le plus rapide possible pour s’illustrer dans les courses qu’ils organisaient. Dès 1611, ils croisèrent leurs chevaux d’origine anglaise avec les descendants des chevaux espagnols, importés par les explorateurs lors de la découverte de ces territoires. Pendant 150 ans, les chevaux issus de ce croisement s’illustrèrent dans les courses, qui se couraient dans les rues des villages sur une distance d’un quart de mile : ils furent ainsi connus sous le nom de « Celebrated American Quarter Running Horse ».

Au 18ème siècle, les courses de vitesse sur grandes distance (4 miles) étaient très populaires en Europe. John Randolph, éleveur en Virginie, décida d’importer un petit-fils de l’étalon The Godolphin Arabian, l’un des étalons fondateurs du Pur-Sang Anglais, afin de le croiser avec ses juments « Celebrated American Quarter Running Horse ». Le résultat de ce croisement fut le prototype du Quarter Horse.

Par la suite, ce type de Quarter Horse, apprécié pour sa rapidité, sa robustesse et son agilité, fut utilisé dans le conquête de l’Ouest américain. C’est alors qu’il fut finalement croisé avec les Mustang du Mississipi, qui lui apportèrent sa vigueur si spécifique, créant ainsi le Quarter Horse.

L’American Quarter Horse Association (AQHA), responsable du Stud Book de la race, s’est constituée en 1940 à Amarillo au Texas.
Elle compte pratiquement 4 millions de sujets de par le monde, soit le plus gros effectif toutes races confondues.

Vous pouvez vous rendre sur cette page pour en savoir plus sur le Quarter Horse : http://www.haras-nationaux.fr/information/accueil-equipaedia/races-dequides/chevaux-de-sang/quarter-horse.html